Archive for the 'Bullshit et al.' Category

Hiatus.

Tomare

Ouais, je sais, c’est craignos de faire ça juste après le post du premier de l’an, mais c’est justement parce que mon dernier post date de plus d’un mois que je me décide à affronter la vérité en face…

Ce blog est inactif.

Pas que je manque de temps, ou d’idées, pas que je manque de passion… Mais je manque sans aucun doute de motivation (ce qui est différent). Souvent, quand je pensais au blog, je me disais « il faudrait faire tel ou tel article »… comme s’il s’agissait d’un devoir ou d’une corvée. C’est bien qu’il y a un problème. Un blog doit rester un plaisir, un espace de détente (ou un ePenis, pour certain(e)s). Si je finis par penser en soupirant au retard que j’ai pris, c’est qu’il est temps de se remettre en question.

Ca ne veut pas dire que je n’ai pas pris de plaisir à rédiger les articles qui trônent déjà sur ces pages… Ca veut simplement dire que maintenir un rythme constant demande un dévouement que je n’ai pas (encore ?). Ca veut peut-être dire que j’ai créé ce petit blogounet sans totalement réfléchir à mes intentions. C’est très amusant et facile à lancer, mais il s’agit ensuite de maintenir la créature en vie…:3

En tous les cas, je ne vais pas supprimer ce blog (tout comme je n’ai jamais supprimé mes anciens blogs, dont je vous épargnerai la vue, tant j’ai honte). Je vais simplement le mettre en pause pour une durée indéfinie, voire infinie. Si un jour je me réveille de mon hibernation bloguesque, croyez bien que vous en serez les premiers informés !

Encore merci à tous, et à bientôt. J’espère.

Sayonara

Zetsubou Sensei vous dit sayonara... Moi, je me contenterai d'un "A plus !" ;p

Publicités

Happy New Fap

Allons, cessez d’afficher ces mines interloquées. Je sais, je sais, l’article précédent était censé servir pour toutes les fêtes, comme ça on aurait été tranquilles pour un an.

Il se trouve que j’ai changé d’avis. Mais pour une raison fort simple et tout à fait valable, que vous ne pourrez qu’approuver : je cherche à échapper à mon travail.

Lazy Konata is lazy

No, I don't.

Alors voilà, du fond de l’OS, du fond du clavier, du fond du WordPress, je vous souhaite à tous une année 2010 remplie de win, de lolis culture et de fap.

Oh bien sûr, il y a des résistants. Ici et là, des initiatives dissidentes souvent regroupées sous la bannière « No Fap 2010 » se créent… Mais ne soyons pas dupes.

Must not fap

Resistance is futile

Qu’on commence par « No fap january » et on en reparlera. Enfin bref.

PS: pour les lecteurs non initiés dans cette salle, je vais brièvement définir le concept de fap (source : Wikipédia).

In ethology, a fixed action pattern (FAP) is an instinctive behavioral sequence that is indivisible and runs to completion. Fixed action patterns are invariant and are produced by a neural network known as the innate releasing mechanism in response to an external sensory stimulus known as a sign stimulus or releaser (a signal from one individual to another).

Voilà, j’espère que vous n’aviez rien compris de travers. Le fap, c’est une « séquence comportementale instinctive »… Ouais, c’est ça.

Hanyuu is perplexed

Tant que j’y pense, je voudrais décerner un twitter award à Amo pour sa splendide citation du 1er janvier :

Hahaha mon premier succès déverouillé cette année se nomme « La mort vous va si bien ». HAHAHAHAHAHA…. merde je suis superstitieux.

2010 sera macabre ou ne sera pas. Mais si on pouvait éviter de dine in hell, ce ne serait pas plus mal…

Boulet de nowel

BANANÉ à tous ! Ou pas.

Et comme une bonne surprise n’arrive jamais seule, j’en profite pour poster la vidéo du moment. Ce n’est pas vraiment la vidéo du mois 2, elle est plutôt hors compétition… Et à juste titre. Je n’ai jamais vu l’anime dont elle est tirée, mais nom de dieu qu’est-ce qu’elle est addictive. Et moe. Enfin à ce stade-là, c’est plus moe que ça s’appelle. Imaginez un chaton avec un collier à grelot se roulant dans la barbe à papa pendant qu’un bébé phoque lui lèche le museau. C’est bon ? Multipliez par 100 maintenant. Voilà, vous avez une représentation mentale à peu près fidèle de la puissance de cet opening.

Attention, effet Duck Tales possible.

Ok, c’était vache.

Résultats du sondage & bonnes fêtes

Konata in a santa suit

Honnêtement, je ne sais plus quoi faire de vous. Mon keikaku était pourtant fort bien rôdé :

  1. Poster un sondage à la con
  2. Attendre que les visiteurs se déchaînent sur l’option 2
  3. Se déresponsabiliser, fermer le blog et se barrer sur une plage des tropiques
  4. ???????
  5. PROFIT!

Mais non. En cours de route, quelque chose a foiré. Les lecteurs d’un blog, ce sont un peu des tsundere : ils se font discrets au niveau des commentaires (ils lurkent même hein, appelons un neko un neko), et quand ils se décident à parler, ça peut être pour te dire que ton article de 5000 000 mots en 30 parties avec notes de pied de page c’est de la merde et qu’ils faut leur rembourser les 12 heures de leur vie qu’ils viennent de perdre et que de toute façon t’aurais pas du venir au monde, etc. Soit. Mais ils savent également faire preuve d’une choupitude incroyable et t’inciter à persévérer dans l’adversité de la froide blogosphère de la mort.

Konata in a santa suit...again!

Enfin, pour faire bref, le keikaku de base a fini par être quelque peu modifié…

  1. Poster un sondage à la con
  2. Attendre que les visiteurs se déchaînent sur tout sauf l’option 2
  3. Culpabiliser
  4. Culpabiliser
  5. Prendre de bonnes résolutions

Et non, pas PROFIT! A cause de vous, je vais devoir continuer à pondre des articles roxxants (enfin, essayer). Pour le fun, je récapitule tout de même les résultats du sondage jusqu’ici :

Le grota doit-il persévérer ?

  • Oui, c’est mon dieu ! 44% (4 votes)
  • Non, il vaut mieux arrêter les frais 0% (0 vote)
  • Commander une pizza 56% (5 votes)

Ok ok, vous m’avez repéré, je viens juste de redécouvrir les superbes listes à puces de WordPress… Merde, c’est gratuit hein.

En tout cas, quelques commentaires sur les chiffres ci-dessus (oui, encore une liste à puces) :

  1. Si on additionne les votes, on obtient un total de 9. Neuf. Neuf. Neuf visiteurs uniques. Ok, que le fanboy qui s’est amusé à flooder via 9 adresses IP se dénonce ! Je serai clément.
  2. Je me retrouve dans l’obligation légale (je vous jure, relisez votre code pénal) de livrer 5 pizzas. Merci de me contacter par mail pour que je note le parfum de la pizza et votre adresse postale. Des frais supplémentaires peuvent s’appliquer pour les résidents de l’Alaska.
  3. Je suis ému. Si si.

The best present there is.

Du coup, pour repartir du bon pied, je me suis dit que j’allais vous souhaiter de joyeuses fêtes à tous (ça inclut Nowel, le premier de l’an, Pâques, la Pentecôte, les fêtes obscures de religions inconnues, le jour de Haruhi, le jour du poisson, le jour de Cthulhu, le jour de Satan, etc. Je vais pas faire ça toutes les deux minutes non plus). Je n’ai malheureusement pas de nouvelle mascotte à vous présenter, mais j’ai parsemé cet article de quelques images moe à thème, et si vous n’êtes pas contents…

Kagami & sister dressed for Xmas

Crédit image : After communication+ Blog

Du coup, si vous voulez tout savoir, j’ai de fort bonnes idées d’articles pour les semaines à venir, mais je ne vais pas vous en faire une liste, c’est encore le meilleur moyen de décevoir tout le monde. Qu’à cela ne tienne, je me battrai contre ma procrastination et ma flemme avec l’énergie d’un kamina qui vient de prendre ses capsules de spiruline.

Gurren Lagann

Row row fight da powa

Tant que j’y suis, je signale l’existence d’un lien « The Official Radio » en dessous des tags dans la colonne de droite. Ce n’est pas ma webradio mais celle d’Helia. Ne vous y trompez pas, j’ai bel et bien essayé de me faire ma propre programmation chez Radionomy, mais je suis tombé dans une profonde dépression nerveuse en cours de route. Leurs service a du potentiel, mais leur logiciel est tout bonnement abominable, et uniquement compatible Windows (hello Virtualbox! Long time no see!). En plus, ils ne répondent pas aux mails PASSIONnés qu’on leur envoie (ou alors je suis tombé sur un stagiaire) et ils imposent un quota d’écoutes très strict (sans quoi vous perdez votre radio et votre programmation par la même occase, yay !). C’est d’ailleurs pour cela que j’ai pris l’initiative de promouvoir la radio d’Helia : elle n’aura jamais trop d’auditeurs (et en plus sa musique poutre en général, donc pourquoi se priver ? ). Vous pouvez même l’écouter via divers logiciels multimédia (iTunes, Winamp, etc), c’est trop le XXIème siècle web 2.0 quoi.

Bref, c’est qu’il se fait tard ! Je vais donc laisser la parole au cast de Lucky Star, et vous dire à très bientôt !

Lucky Star cast

L’excuse du mois

Tsukasa WTF

Vous vous rappelez quand je parlais d’adopter un rythme régulier ? Je souhaiterais que non, mais malheureusement vous n’avez qu’à descendre d’un article pour retrouver la preuve compromettante…

Si j’étais malhonnête, je dirais que c’est à cause des études, d’iPomme, et de moult autres responsabilités très sérieuses. La vérité, c’est plutôt que j’ai un peu de mal à définir ce que je veux mettre sur ce blog. Je ne suis pas sûr d’aimer faire des reviews ou raconter ma passionnante vie en détail (bien que je m’y sois essayé). Peut-être un blog photo, mais après tout il y a déjà Flickr… Peut-être que je généraliserai un peu les sujets abordés. J’ai de nombreuses autres PASSIONS à côté de la japanim.

Si j’étais un gros blogueur influent, je ferai un sondage et tout, mais avec mon lectorat de 3 personnes et demi, ça ferait un peu ridicule. Enfin vos avis sont toujours bienvenus.

Voyez le bon côté des choses : je vous offre un smiley Tsukasa formidablement bien détouré. Enjoy!

Et à bientôt…

J’espère.

PS : Vous aurez cependant remarqué que je me suis cassé le c*l à concocter un magnifique nouveau design ! Je suis malheureusement plus inspiré par la partie technique du blog.

PS 2 : Pour le fun, je mets quand même un sondage.

Fête nationale. Ou pas.

A moins de vivre dans une grotte (je veux dire, une grotte pire que la mienne), vous avez certainement remarqué qu’aujourd’hui nous sommes le 14 juillet. Bien que cet événement soit supposément une occasion unique de s’unir dans la consécration, tout le monde ne perçoit pas la fête nationale de la même façon…

Je vous propose donc ici une petite comparaison absolument pas caricaturale des visions subjectives d’une personne normalement constituée et d’un grotaku.

はなび!:3

たーまやー!:3

La personne normale se réjouira de l’ambiance festive, des feux d’artifice, des orgies dans la paille, des doublons en or qui tombent du ciel, des banquets en abondance, etc etc…

Hueco Mundo señor.

Hueco Mundo señor.

Pour le grotaku, c’est une tout autre affaire. Poste fermée, commerçants en congé… c’est le drame. Pour mesurer l’ampleur de la catastrophe, il suffit de garder à l’esprit que j’ai eu le temps et la motivation de rédiger cet article d’une pertinence inouïe.

Ah, plus important : en vous baladant dans le menu de droite, vous apercevrez une petite rubrique « Miku Clock ». Il s’agit bien sûr de la célèbre application flash affichant une 初音ミク qui n’attend qu’une seule chose : vous donner l’heure d’une voix cristalline ! Miku vous fera même l’honneur d’entonner une chansonnette si vous cliquez sur la note de musique à sa gauche. Néanmoins, vous vous demanderez peut-être pourquoi il faut d’abord cliquer au centre du cadre pour ouvrir l’application en question quand nombre d’autres blogs l’affichent directement dans leur menu… Eh bien, à cause d’une limitation de wordpress.com, j’ai du recourir au service tiers vodpod pour afficher ce fichier .swf. Ce qui est dommage, c’est que j’avais réussi à afficher directement l’application dans un article test, sans pouvoir reproduire le prodige dans le menu latéral (si c’est parce que j’ai du mal, n’hésitez pas à me le faire savoir)… Quoiqu’il en soit, j’espère que vous ne délaisserez pas la pauvre vocaloid pour autant ! Il s’agit après tout d’une façon ludique d’apprendre l’heure en japonais. Si vous visitez ce blog, il y a des chances que ça vous intéresse vaguement. Moi en tout cas ça me PASSIONNE.

Une dernière chose : j’ai fait une petite mise à jour des noms de rubriques, mais vous vous en fichez royalement. J’ai même honte d’en parler.

A bientôt pour un post intéressant !

Edit : La miku clock semble mettre du temps à charger sur plusieurs navigateurs lors de sa première ouverture… Vos retours sont bienvenus sur ce problème !

Hello world!

Alors que j’étais plongé depuis plusieurs jours dans une méditation profonde centrée sur la meilleure façon d’entamer ce blog – j’avais à l’esprit un premier post d’un style percutant et d’une pertinence rarement vue dans le petit monde de la blogosphère – un élément perturbateur vint me sortir de ma torpeur réflexive…

( ̄ω ̄) ~ J-2 : Epicness grotaesque ~ 1 year of animus ~ Shio kudasai.: ton blog est naze
( ̄ω ̄) ~ J-2 : Epicness grotaesque ~ 1 year of animus ~ Shio kudasai.: y’a rien dessus

Bigre, me dis-je avec indignation à la vue de cette agression MSNienne, mais c’est qu’il a raison en plus. Alors voilà, je m’en vais ajouter du contenu là où il n’y en a pas. Seulement, comme j’ai horreur des premiers posts et que je ne suis passablement pas inspiré, vous devrez vous contenter d’un essai sur Lucky☆Star.

Timotei!

Her moe level...

Il est de notoriété publique d’un essai sur Lucky Star représente un échappatoire quasiment universel. Néanmoins, si vous pensez une seule seconde que je vais céder à l’appel facile du plagiat et souligner les parallèles entre les choco-cornets et le théâtre de Samuel Beckett (ne riez pas, je pourrais le faire), vous vous fourvoyez dans les ténèbres de la forteresse de solitude embourbée dans la froideur de la solitude de la nuit de la mort (ne cherchez pas, ça ne veut rien dire).

Non, en lieu et place de ce sujet fort intéressant, je vais vous entretenir…

De la symbolique post-moderniste du vinaigre balsamique

Tous les universitaires un minimum sérieux connaissent le personnage de Tsukasa pour ses multiples implications philosophiques, sociologiques, politiques et philatéliques (pourquoi pas).

barusamikosu!

barusamikosu!

Si vous vous demandez pourquoi つかさ martyrise cette pauvre plante, il faut en revenir à l’origine du phénomène.

Mais, me direz-vous, quelle est donc la nature du message se cachant derrière une airhead qui entonne « バルサミコ酢 » (vinaigre balsamique) après avoir entendu le mot dans une quelconque émission culinaire ? Mais, m’écrié-je d’un air abasourdi, c’est l’incarnation même de la pensée post-moderne ! Wikipédia évoque Andy Warhol, cet artiste (mais si) américain qui convertissait fort astucieusement des icônes de la consommation de masse en œuvres d’art via des procédés par ailleurs industriels. Ne serait-ce pas une situation analogue au vinaigre de Lucky Star, qui fait sa première apparition sur un écran télévisé (LE média de masse par excellence) et devient par la suite rien de moins qu’un élément humoristique récurrent et chargé de signification, alors qu’il aurait dû passer inaperçu entre une pub pour ramens et le drama du soir.

Les plus avertis d’entre vous feront le rapprochement avec les fameux memes – et notamment les immanquables internet memes – ces éléments culturels qui se répliquent à l’infini, si bien qu’au bout d’un temps leur origine même finit éclipsée, sinon oubliée. N’est-ce pas ce qui finirait par arriver à la bouteille de vinaigre balsamique mentionnée deux ou trois fois par une espèce d’équivalent japonais de Joël Robuchon ? Et en fin de compte, dans ce monde post-moderne absurde, l’origine des traditions culturelles compte-t-elle encore ?

L’exemple par excellence en est la vertigineuse nouvelle Tlön, Uqbar, Orbis Tertius (publiée dans le recueil Fictions) de Jorge Luis Borges dans laquelle le monde réel est peu à peu colonisé par le monde fictionnel de Tlön. nous dit Wikipédia.

Déjà, je tiens à me la péter une fois de plus en précisant que j’ai lu la nouvelle (qui, en effet, mériterait bien une ou deux relectures). Borges est un artiste argentin incontournable, comme nombre d’autres par ailleurs. Mais pour en revenir à notre assaisonnement, Tsukasa adopte involontairement une démarche similaire en s’appropriant l’objet verbal et virtuel (il ne s’agit que d’une retransmission télévisée) du vinaigre balsamique et en l’intégrant dans son propre ensemble culturel. Mais en réalité, Lucky Star étant lui-même une construction fictive, le spectateur se voit confronté à une belle mise en abyme : Tsukasa retient, remanie et réutilise le mot « Vinaigre balsamique », l’intègre dans sa réalité, et, dans le même temps, l’audience fait de même ! Preuve s’il en est, barusamikosu est devenu un meme dans notre univers tridimensionnel… Il s’agirait finalement d’une sorte de meme transcendant, complètement trivial et pourtant incontournable.

Pour conclure mon exposé, chères collègues de l’académie, je souhaiterais présenter le document iconographique suivant :

Meatbaaaall

Meatbaaaall

Il s’agit d’un capture d’écran moe de Misao, une autre figure emblématique de la série dont il y aurait fort à dire…

Tout ça pour dire, finalement, que j’aurais aimé être aussi inspiré quand j’ai rédigé mon mémoire en un mois chrono. La prochaine fois, nous aborderons le symbolisme religieux dans keroro gunsou, de arimasu~.

Farewell my friends. May the grace of the twilight dragon…oh, what the hell.


Time Machine

septembre 2017
L M M J V S D
« Fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Into the Twittersphere

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

RSS Last.fm

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Gurotaku Network

Categories

Shopping

Infinite Library